Concentration chez les enfants – de quoi ont ils besoin?

0
44
Comment aider les enfants à se concentrer?

Votre enfant a de la difficulté à se concentrer et vous vous demandez si un test de concentration peut vous aider, vous et votre enfant, à résoudre le problème? Vous souhaitez accompagner au mieux votre enfant et ramener plus de sérénité dans la vie de famille au quotidien. Chaque enfant est différent et a besoin d’un traitement approprié en fonction de la cause du manque de concentration. Ici, nous vous proposons des informations courtes et concises sur le cerveau, la concentration et tout ce que cela a à voir avec les micronutriments.

Sommaire:

  1. Cerveau – De quoi le cerveau a-t-il besoin pour pouvoir se concentrer ?
  2. Troubles – agité ou rêveur ?
  3. Micronutriments – Quels micronutriments contribuent à la concentration ?
  4. Entraînement – La concentration peut-elle être entraînée ?
  5. Santé – De quoi d’autre avons-nous besoin pour cela ?
  6. Quelles sont les autres causes d’un manque de concentration ?

1. Cerveau

Pour qu’un cerveau humain se développe et fonctionne bien, il a besoin de certains micronutriments
(voir ci-dessous) et surtout de graisses. Maintenant, vous pensez peut-être « Les graisses ? » « Oui, les graisses ! » Notre cerveau est composé à 60 % de matières grasses. Ce sont les acides gras oméga-3 polyinsaturés à longue chaîne (c’est-à-dire « les bonnes graisses ») qui ont un impact majeur sur la volonté d’apprendre, l’intelligence, la capacité de concentration mais aussi sur le comportement de l’enfant.

2. Troubles


Certains enfants sont naturellement plutôt rêveurs (ADD = Attention Deficit Disorde) de sorte que vous avez le sentiment que vos paroles sont inaudibles lorsque vous lui faites ses devoirs.
D’autres enfants maladroit renversent leur verre à l’heure du déjeuner ou tombent de leur chaise – c’est ce qu’on appelle le TDAH « agité » = syndrome de déficit de l’attention/hyperactivité.
Toutes les situations décrites mettent la patience des parents à rude épreuve et impactent la vie de famille. La bonne nouvelle, c’est que la cause est souvent due à un manque de nutriments dans le cerveau. Par conséquent, vous pouvez rectifier le tir en utilisant des micro-nutriments.

3. Les micronutriments


Les vitamines B – des cellules en forme
Les vitamines B1, B5, B12, B6 sont indispensables au bon fonctionnement des cellules nerveuses. Avec la vitamine B12, nous distinguons la cobalamine et la méthylcobalamine. Ce dernier peut être intégré immédiatement par l’organisme et n’a pas à passer d’abord par les intestins. Il y a aussi le P-5-P qui est simple et actif.
Zinc – reste cool!
Une carence en zinc entraîne une irritabilité et une agressivité accrues. Le zinc joue un rôle crucial dans le métabolisme cérébral.
Magnésium – système nerveux en forme
Le magnésium est important pour le bon fonctionnement du système nerveux. Une carence entraîne une sensibilité accrue au stress et une altération de la concentration.
Vitamine C – polyvalente dans le cerveau
La vitamine C est essentielle pour les cellules nerveuses, pour les neurotransmetteurs (ce sont des substances messagères qui transmettent des signaux dans le cerveau) et pour les vaisseaux sanguins du cerveau. Le cerveau requiert environ 100 fois plus de vitamine C que la circulation sanguine normale. Une carence peut entraîner de la fatigue et des sautes d’humeur. La vitamine C est donc importante pour notre équilibre mental.
Biotine(vitamine B7) – be happy
Contribue au fonctionnement normal du système nerveux. Il contribue au bien-être et apporte des fonctions psychologiques saines.
Coenzyme Q10 (Ubiquinol) – Action !
Cette substance n’est pas seulement importante pour le cœur et les cellules, mais aussi pour le cerveau. Elle stimule la production d’énergie dans les mitochondries. Les mitochondries sont les petites centrales électriques de nos cellules. Chaque cellule du corps contient entre 500 et 1000 mitochondries. Plus les mitochondries fonctionnent correctement, mieux le cerveau est alimenté en énergie. Cela augmente la capacité de concentration (déficit d’attention/agitation) et neutralise la fatigue diurne (rêverie).
Acide folique (vitamine B9) – cerveau heureux
L’acide folique est important pour divers processus dans le cerveau. Il est nécessaire au métabolisme cérébral et à la production de neurotransmetteurs, comme notre hormone du bonheur : la sérotonine. Donc, cela ne peut qu’améliorer l’humeur de votre enfant.
L-Carnitine – Protection pour le cerveau
La L-carnitine traverse facilement la barrière hémato-encéphalique (elle atteint donc particulièrement facilement le cerveau) et confère aux tissus nerveux et au système nerveux central un effet protecteur. Cela améliore l’énergie et l’humeur.
L-Glycine – Helper
La L-Glycine a un effet positif sur les troubles de la mémoire et de l’attention.
L-Taurine – Protecteur
La L-taurine protège les cellules nerveuses et possède un effet calmant. La taurine stimule la croissance des cellules cérébrales.
La parapharmacie en ligne N°1 en Tunisie, Tunisie para vous propose tous ces compléments alimentaires en un seul espace via leur site e-commerce. Découvrez un large choix de compliments alimentaires avec le prix le plus bas dans le marché tunisien.

4. le jeux et l’amusement


Oui !
La concentration peut être encouragée et améliorée par le jeu et l’amusement. Comme pour toute autre forme d’exercice, tout fonctionne mieux lorsque l’enfant apprécie l’activité qui lui est proposée. Par exemple, sa concentration peut être favorisée par des jeux tels que des jeux de société ou de l’ activité physique. De même, exercer un passe-temps, c’est-à-dire peindre, bricoler, jouer au football ou au tennis de table, peut améliorer la concentration.

5. Santé


Comme vous le savez probablement, les enfants ont besoin de différentes choses pour leur santé :
suffisamment de sommeil, d’eau, d’air frais et d’exercice. Un bon équilibre entre l’apprentissage et les loisirs est très important !
Une alimentation saine : céréales complètes, viande, poisson, produits laitiers, noix, fruits et légumes. Au cours des dernières décennies, les niveaux de nutriments essentiels dans les aliments ont fortement diminués, il est donc essentiel de vérifier les nutriments essentiels de nos jours.
IL faut également éliminer les aliments nocifs pour le système nerveux. En effet, certains types de céréales, comme le blé, ou le gluten contenu dans certains types de céréales, le chocolat et certains additifs alimentaires peuvent déclencher une agitation chez l’enfant via le système nerveux central, c’est-à-dire des conditions telles que « agitation agitée » ou « rêverie ».
C’est pourquoi il est si important de vérifier la qualité de l’alimentation de votre enfant. Nous vous proposons un test salivaire simple et spécialement développé de manière à ce que que vous puissiez facilement le réaliser à la maison. Il indique quels aliments vous devriez éliminer du menu de votre enfant et quels micronutriments vous devriez ajouter.

6. Les autres causes possibles d’une mauvaise concentration sont :

– un déplacement minimal de certaines vertèbres cervicales qui ont une connexion énergétique avec le cerveau
– une exposition à l’électrosmog et/ou aux ondes radio
– une exposition à des métaux ou à des toxines environnementales
– un stress émotionnel dû à des tensions dans la famille
– des expériences non résolues
– des exigences excessives

Partager
Article précédentComment se manifeste le mal-être au travail ?

Laissez une réponse