Coaching »

3 mai 2017 – 20 h 54 min

Si pour les générations passées, une carrière professionnelle s’entrevoyait généralement au sein d’une seule et unique entreprise, désormais les choses sont différentes. En effet, de nos jours, il n’est pas rare de voir des professionnels, …

Lire l'article complet »
Le fil d'infos

Soyez à l'écoutes des dernières actualités de la psychologie : Livres, legislation, théorie...

Sites à découvrir

Découvrez des sites web traitant de psychologie : Cabinet conseil, Professionnels, forums ou autres...

Idées lectures

Dans cette catégorie, découvrez des dizaines de documents consultables gratuitement sur le net.

Videos psy

Dès que nous trouvons une vidéo traitant de psychologie, nous la partagerons en la publiant dans cette catégorie

Coaching

Renseignez vous sur le Coaching pour comprendre ou pour perfectionner cette pratique professionnelle.

Accueil » Idées lectures, Le fil d'infos

Le double lien (ou double contrainte) de Gregory Bateson

Soumis par sur 8 octobre 2013 – 14 h 49 min

double lien BatesonLe double lien est un piège qui place la personne qui le subit dans une situation où, quoi qu’elle fasse, elle est vouée à l’échec. La théorie de la double contrainte a été mise en place vers 1956 par Gregory Bateson et elle a produit un véritable séisme au niveau des pratiques thérapeutiques ; elle est à l’origine des thérapies familiales.

Voici une courte histoire illustrant la double contrainte :

Le diable cherche à démontrer à Dieu qu’il n’est pas omnipotent. Le diable demande alors à Dieu :

« Je voudrais que tu créé un rocher si lourd que même toi, Dieu, tu serais incapable de le soulever. » En effet, si Dieu est capable de créer un tel rocher et s’il le soulève, il n’est pas omnipotent, puisqu’il n’a pas été capable de le créer assez énorme pour qu’il ne puisse le soulever. Mais s’il peut le soulever, alors, il ne dispose pas de la puissance absolue puisqu’il n’a pas eu la force de le faire. Dans les deux cas, Dieu est mis en échec par le diable.

 

Pour Bateson, la répétition des doubles contraintes pendant l’enfance pouvait mener une personne à la schizophrénie. Par la suite, il pondérera cette découverte en disant que les doubles liens n’étaient pas suffisants pour générer la maladie.

Quelques années plus tard, Les théoriciens de Palo Alto et plus particulièrement Paul Watzlawick montrèrent que les doubles liens sont en fait un phénomène banal dans la communication humaine : nous en produisons inconsciemment et nous les subissons tout aussi inconsciemment.

En revanche, la double contrainte est fort intéressante à utiliser en thérapie pour amener le patient à sortir de son impasse et provoquer le changement souhaité. Elle s’effectue le plus souvent par la « prescription du symptôme ».

 

En savoir plus sur le double lien : Colloque Bateson-Palo Alto. La double contrainte, 50 ans après…

 

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Add your comment below. You can also subscribe to these comments via RSS

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

You can use these tags:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar